infos

« POUR MOI JOUER DE L’ORGUE C’EST DONNER DU SOUFFLE A LA LUMIERE !

Il ne faut pas oublier que l’orgue, à ses origines, n’était pas un instrument “religieux” même si l’image que nous avons aujourd’hui de lui reste fortement associée à l’Eglise. Si son rôle dans la liturgie chrétienne reste indéniable, notamment pour porter la prière à travers ses vibrations et le répertoire classique, l’orgue a connu à différentes époques et dans d’autres lieux, des utilisations variées.La richesse de sonorités multicolores et les capacités à produire des émotions l’ont associé au cinéma muet mais aussi à un répertoire plus populaire, à travers l’orgue de bal ou certains limonaires. Des croisements sont possibles et sans doute souhaitables entre l’orgue et des éléments du patrimoine musical comme le folklore, la danse ou la chanson.Pour moi en tant qu’organiste l’objectif est alors double :

– faire découvrir l’instrument sous un angle nouveau en adaptant un répertoire profane mais pourvu de spiritualité d’une part, et.

– permettre l’écoute, la (re)découverte de ce dernier sous une forme esthétique renouvelée grâce aux vibrations de l’air et par une communion directe entre l’oeuvre et les auditeurs. »

Frédéric LAMANTIA


“Un orgue de cinéma numérique ayant été installé dans la salle des frères Lumière entièrement rénovée, ce fut une nouvelle et bien belle occasion d’apprécier le talent d’improvisateur de Frédéric Lamantia, offrant au public enthousiaste de l’Eden l’humour et la sensibilité du musicien, tout entier au service de l’image…”

Michel ROBERT

Organiste titulaire de la Collégiale de St Donat

Directeur artistique du Festival International BACH


“ Un concert exceptionnel qui a permis de réunir dans notre cathédrale d’Orléans une assemblée nombreuse, incroyants et chrétiens de différentes confessions, protestants et catholiques ! France, la fille de Jacques Brel, animée par sa foi, a su présenter avec chaleur les chansons de son père, que Frédéric Lamantia, a interprétés avec brio à l’orgue. Tous deux nous ont transportés jusqu’à la fin du concert où l’assemblée, debout, a chanté à l’unisson « Quand on n’a que l’amour ». Un grand moment de communion !”

 Jacques Blaquart

Evêque d’Orléans


“Ce concert d’Orgue centré sur l’œuvre de Jacques Brel a connu un très grand succès. Outre la qualité musicale des œuvres jouées, et l’originalité que constitue le répertoire de Jacques Brel joué à l’Orgue, c’est aussi la profondeur spirituelle de ce concert qui a marqué l’assistance. Les commentaires de France Brel accompagnant chaque morceau ont été très touchants. Le public aura ressenti le sens mystique et religieux de plusieurs chansons de Brel avec des transcriptions pour Orgue extrêmement fidèles à la voix de Jacques Brel. Un concert formidable qui aura marqué durablement le public Orléanais.”

Guillaume de Clermont

Pasteur, Orléans

calendrier

Afficher davantage

photos

Gallery

Afficher davantage